Arendt & Medernach

Arendt & Medernach

41A, avenue J. F. Kennedy L-2082 Luxembourg-Kirchberg

Tél : (+352) 40 78 78 1 Sam - Dim: 9h00 - 18h00

http://www.arendt.com/arendt-art/pages/default.aspx

Emop Arendt Award 2017 venue

Arendt & Medernach  est un cabinet d’avocats indépendant basé à Luxembourg, avec des bureaux à Dubaï, Hong Kong, Londres, Moscou, New York et Paris. Considérant l’art comme un mode de communication unique avec un impact à la fois à l’intérieur et à l’extérieur de l’entreprise, Arendt & Medernach s’engage pour l’art contemporain (Steichen Award, Mudam) et pour  la photographie (Café Crème et Emop) en particulier. Fidèle à sa passion, l’étude Arendt & Medernach souhaite encourager l’ouverture d’esprit, la diversité et le partage des émotions. Depuis 2013, Arendt & Medernach est affilié au Mois européen de la photographie en sponsorisant le prix EMOP qui offre une plateforme à cinq artistes émergents présélectionnés, choisis parmi le pool d’artistes invités aux expositions communes du réseau européen EMOP.  En récompensant un jeune lauréat et en participant aux expositions d’EMOP, Arendt & Medernach soutient l’art de la photographie et cherche ainsi à éveiller la curiosité et la volonté d’échanger.
L’édition 2017 du Prix Mois européen de la photographie Arendt présente le travail de cinq jeunes artistes interprétant chacun dans son style les thèmes politiques abordés sous le titre de Looking for the clouds- Photographie en temps de conflits.
Le jeune Français Samuel Gratacap, plasticien de formation,  s’intéresse aux problèmes de la migration et des lieux de transits qui en sont la conséquence. Sa démarche sensible et objective à la fois est à la croisée du photojournalisme et de l’art contemporain. En se démarquant des clichés médiatiques et en explorant différentes techniques photographiques (Moyen format, polaroïds…) et artistiques contemporaines (dessin, vidéo, écritures…) il réussit à travers un dispositif bien élaboré de créer un nouveau rapport au temps et à l’espace de l’actualité.
L’artiste slovène Jure Kastelic intervient aussi sur la temporalité de l’image. Dans sa série Death Reporters, photographies réalisées à partir de stills télévisuels il focalise l’image sur les visages de présentateur au moment où ils annoncent le nombre de victimes lors d’événements catastrophiques dans le monde.Il déconstruit ainsi les stratégies de communication médiatiques.