galerie clairefontaine espace 1

galerie clairefontaine espace 1

7 Place de Clairefontaine, 1341 Luxembourg

Director: Dr. Marita Ruiter Tel. +352 47 23 24 Tue – Fri 2.30 – 6.30 pm Sat 10 – 12 am / 2 – 5 pm

http://info@galerie-clairefontaine.lu

Raoul Ries – 36 vues du Mont Fuji

Les photographies de Raoul Ries sont inspirées par le célèbre ensemble de gravures sur bois Trente-six vues du mont Fuji, de Katsushika Hokusai, produit entre 1830 et 1832.
En dépit de la grande variété de scènes montrées, la plupart des copies en couleurs de Hokusai partagent une structure commune. Au premier plan, les gens vaquent à leurs affaires quotidiennes, le milieu se réfère à une échelle de temps différente comme les saisons ou des choses en décomposition, et enfin un aperçu du mont Fuji suggère des changements trop lents pour être perçus au cours d’une vie humaine.
Les gravures sur bois d’Hokusai font partie d’un genre appelé ukiyo-e, qui signifie « images d’un monde flottant », flottant à la fois dans le temps et dans l’espace. Ils sont clairement composés en différentes couches, laissant le Mont Fuji planer au-dessus ou à côté du monde des humains. Souvent, la civilisation s’introduit graphiquement dans l’espace sacré du Fuji. Les arbres ou les poteaux coupés dans la silhouette de la montagne, les toits de maison et d’autres constructions imitent son profil triangulaire.
Les tirages d’Hokusai partagent plusieurs éléments avec des photographies : ils représentent des moments fugaces, ils créent un souvenir d’événements simples et la relation des gens avec le temps est un sujet majeur dans ces images. Tout comme les photographies, les tirages sont mécaniquement reproductibles et abordables et ne sont pas considérés comme de l’art au sens noble du terme.
Cette série concerne le temps, les moments, les saisons, les années, le temps de vie.
(trad. Céline Schall)

Ryuji Taira: Vicissitudes

Les natures mortes photographiques qui sont exposées à la galerie Clairefontaine au Luxembourg sont un véritable régal pour les yeux . Nées de la concentration et de la paix intérieure, ces platinotypies sont imprimées sur un papier Gampi de haute qualité.
Ryuji Taira est un observateur tranquille qui aime la nature et la solitude. Il explique que, pendant ses randonnées, les plantes fanées ou les insectes morts le fascinent souvent. Une nature éphémère qui s’exprime à travers eux, pousse l’artiste à chercher un nouveau départ. Il veut immortaliser la fragile beauté de ces créations sur des tirages au platinum palladium qui confèrent un caractère éternel à leur existence en réalisant une projection esthétique située entre la vie et la mort. Même les duvets du Dent-de-Lion ( ou pissenlit ), emportés par le souffle du vent, méritent d’être soigneusement travaillés, reproduits sur un papier d’excellente qualité avec le meilleur métal et transformés en une œuvre d’art vouée à la conservation et la contemplation éternelles.